QUELQUES JOURS DANS LE SUD


 
 
AVRIL 2018
 
 
 
AVRIL EN BORD DE MER

 
 
 
 
 
Le temps a été long depuis novembre et notre dernière sortie bien venteuse dans les Pyrénées Orientales. Météo pas folichonne, obligations familiales ... notre Pido n'a pas beaucoup bougé depuis.
 
 
L'air frais de nos montagnes est bénéfique,  partir   respirer l'air marin c'est bien aussi, nous voici sur la route pour quelques jours de farniente au soleil sur les terres d'un de nos endroits préférés Les Saintes Maries de la mer ne feront pas de mal non plus
 
Nous venons très souvent et du coup je ne fais plus trop de photos pour immortaliser notre passage. Mon hébergeur photos n'étant plus opérationnel, vous n'aurez pas de cadres comme j'aime le faire, ou d'autres fioritures, je ne voulais pas trop tarder à alimenter mon blog, alors pour le moment, je vous offre mes clichés sans autres artifices.
 
 
 LES SAINTES MARIES DE LA MER
 
La Croix des Gardians près de l'aire de service au centre du village où en général nous préférons nous poser, sur la digue, c'est bien aussi mais un peu trop serré à notre goût, et l'autre aire un peu décentré nous la trouvons moins sympathique. 
 
 
 
 Dans la lumière du soir

 
 


 
 
 









Un air de Toscane 







 









Nous restons quelques jours à nous balader au bord de mer  ou le long de la digue, à nous installer pour boire un verre en terrasse ou passer un bon moment avec des amis retrouvés sur l'aire.


 
 
Au bout de 4 jours,  nous remontons doucement pour une étape à PERNES LES FONTAINES
 
Un beau village, comme on aime, près du Mont Ventoux entre Carpentras et l'Isle sur la Sorgue, également appelée « la Perle du Comtat" , on ne peut faire l'impasse sur ses fontaines, il y en a une 40aine et bien plus si on compte les fontaines privées - elles datent du XVIIIè siècle et plusieurs sont classées aux Monuments Historiques.
Recouvertes de mousses ou de mascarons, grosses ou petites, c'est un plaisir de les découvrir tout au long de notre visite.
L'office du tourisme propose "le circuit des fontaines" pour les passionnés, à noter pour une prochaine visite
 
Nous prenons place au camping municipal Coucourelle, très sympathique à environ 1 km du centre ville que nous pouvons rejoindre par un raccourci.
 

 

 
 
Dès l'entrée dans le village, le clapotis de l'eau nous accueille, je ne vous présenterai pas les 40 fontaines, d'ailleurs nous ne les avons pas toutes vues









 
 
 



 
Jour de marché où il est toujours très agréable de faire quelques provisions





























 
 
A remarquer les sculptures sur les poutres






 







Porte Notre Dame
 





 
 
Fontaine du Cormoran













 

 
 
 
 
Derrière la Porte Notre Dame la Tour de l'horloge









Les remparts









La Tour Férrande qui cache à l'intérieur des  fresques médiévales en ocre naturel



 
 
Les cloches de Notre Dame de Nazareth






La Porte Notre Dame et la Fontaine Gigot





















On flâne, on flâne





















Retour au camping, il faut juste traverser le Canal de Carpentras et nous aurons bien mérité une pause au camping. Qu'est ce que les journées passent vite








Le lendemain, nous poursuivons notre route jusqu'à  BEAUMES DE VENISE,  pause également au camping le Roquefiguier, bien fréquenté car il y a une course de motos et pas mal de concurrents sont venus avec leur camping car, nos montures sont quand même bien pratique ! 



 
 
Le village au pied du plateau du Courens, doit son nom aux nombreuses grottes (ou baumes) creusées dans la colline, il nous faut arpenter les ruelles pentues pour arriver au sommet du village. Une belle vue sur les toits nous attend.
 






 
 
 
Eglise du XVIe siècle


























pour muscler les mollets il n'y a rien de mieux




 
 
C'est beau même si le soleil se cache un peu















 
 
Y'a plus qu'à !


 
 
 
 
 
 
 
 
Après une nuit bien tranquille, le petit déjeuner, le règlement de notre place, nous roulons jusqu'à SEGURET inscrit dans les plus beaux villages de France. Nous allons vérifier si cela est mérité ou pas.
 
Il est indiqué qu'il faut nous garer au parking P3, un peu pentu mais pour quelques heures, la place fera l'affaire. Nous serons vite rejoint par d'autres touristes en c.c qui comme nous viennent visiter. Nous avons eu quelques gouttes mais il semble que le temps s'arrange un peu.
 
 
 
 
 
 
 


Avant l'entrée du village, une belle cascade moussue






 
 
 
L'eau est partout dans cette région
 







L'entrée du village médiéval
 
 






















Cette fontaine du 17ème siècle classée "Monument Historique" était  le seul point d'eau du village !













 
 







 La maison des Santons, de jolies créations typiques de la Provence















 















L' Eglise Romane Saint Denis en haut du village malheureusement nous serons plusieurs à regretter  la porte close
 
 
 
 
 
 
 








Le Beffroi (sur la droite du cyprès) du 17ème siècle, avec son aiguille unique. Il possède l'une des plus anciennes cloches de beffroi du Vaucluse, posées en 1660, elles sonnent toujours les heures.









 



Quand la nature n'en fait qu'à sa tête












En haut du village la vue est splendide
 



 
 
La nouvelle Mairie
l'accès de l'ancienne ne répondait plus aux normes actuelles
 






Des panneaux nous indiquent les ruines des remparts, 2 km de chemin caillouteux légèrement pentu pour y arriver
 
 










Les remparts allaient jusqu'au village
 














Rien que pour la vue ça vaut le coup de monter






On arrive à nouveau au village par une autre rue
 


















 
 
 
Des passerelles au dessus des ruelles pour rentrer à la maison







Azia n'oublie pas que je suis chez moi !!!
 



















Le temps n'était pas au top, mais pas de  pluie pendant notre balade. Un bel endroit où il est agréable de se perdre dans les rues pavées. Son inscription dans les plus beaux villages  est une évidence, sa beauté, son emplacement sur le flan de la colline tout est réuni pour mériter ce titre.






Il est encore tôt, l'après midi est déjà un peu entamée, nous faisons une halte déjeuner à Rasteau sur la place du village avant de faire un petit ravitaillement à la cave. Tout est désert, il est vrai qu'hormis les caves, le village n'a pas un intérêt phénoménal.









Un coup œil sur la carte avant de reprendre le volant,  GRIGNAN aura la faveur de notre prochaine étape avant de rentrer pour de bon.
 
Nous connaissons la citée de Mme de Sévigné qui a œuvrée pour la sauvegarde du château.
Garé au camping municipal au pied du château nous nous retrouverons une dizaine de c.c à camper ... elle est pas belle la vie !!!
 
 



 
 
 
Oui, oui on a cette vue depuis le camping
c'est magique
 










Une fois installé,  la pluie menace mais quelques éclaircies me permettent de "monter" au village pour admirer encore une fois ce joli petit bourg. Mon chauffeur reste au camion avec Azia, je vais en profiter pour visiter l'intérieur du château, chose qui me tenait à cœur depuis un moment.
 
 

 




 
 
 
Le Lavoir du Mail de 1840, autrefois les femmes
venaient  laver leur linge
 







Le Beffroi du 12e siècle
 
 
 









 
 
 
 
Oh une goutte d'eau .... pas de panique, la pluie ne tombera pas
 









Vue du village depuis l'entrée du château
 
 


















 
 
 
 
La Comtesse de Grignan fille de Mme de Sévigné










 
 
Début de la visite du Château, il n'est  pas énormément  meublé mais le circuit nous donne une bonne idée de la vie dans ce château





 
 
 
 
Vitrail dans la Chapelle St Sauveur




 
 
 
Il est majestueux















 
 
 
 
Un bel escalier pour monter au 1er étage
 






 



Les salles et appartements privés retracent la vie quotidienne dans différentes époques





















 
 
 
Vue sur les terrasses
 
 









 
 
 
Dans chaque salle, de magnifiques tentures
 












 
 
 

















 
Une grande salle d'apparat, tout en boiserie, très élégante avec les deux imposantes cheminées
 
 




















 
 
 
 
La chapelle avec la gravure sur le mur
de la fille de Mme de Sévigné







 Comtesse de Grignan enfant










 
 
 
Ancienne salle médiévale où se réunissait les gens du château
 
 











Retour à l'extérieur








 





Je suis ravie de cette visite, c'était un excellent après midi, maintenant direction le camping-car, le temps se gâte un peu et il faut songer à préparer le repas du soir.
Le lendemain matin, on range un peu et on se prépare pour le retour.
 
 
Nous voici à la maison après quelques arrêts pour Azia et une pause déjeuner. Notre sortie se termine avec  un petit pincement au cœur, surtout pour moi.
Cette fois ci, gros changement, il me faut vider notre Pido de nos effets personnels , le nettoyer, astiquer, brosser, aspirer, faire les vitres, les rideaux, Pido va promener d'autres personnes, et découvrir d'autres horizons, c'était sa dernière sortie avec nous.
 
Il y a un moment que nous pensons le remplacer sans trop nous décider, on change, on ne change pas ... et puis les nuits un peu difficiles pour mon mari dans le lit à la française, l'autonomie un peu juste par mauvais temps, la soute pas trop pratique, le porte vélos que nous ne voulions plus... des petites choses que nous voulions laisser de coté, et trouver un peu plus le modernisme actuel.
 
Il nous a nous accompagné pendant 12 ans et du coup beaucoup de souvenirs et de bonheur restent attachés à ses tours de roue. Une autre famille prendra la route avec lui, nous leur souhaitons autant de plaisir de voyager que nous avons eu.

 
 
 

 
 
 
 


 
Notre nouvelle monture, plus moderne, plus claire, aménagée presque pareil mais avec un lit central et une grande soute, deux choses primordiales pour nous faire passer le pas, arrive fin mai, promis, nous vous le présenterons dès son arrivée.
 
 
 
Encore une fois, merci d'être là.




















































6 commentaires:

  1. C'est toujours un réel plaisir de suivre ces résumés fort bien réalisés ;-)
    Je me régale à suivre vos pas dans ces villages aux petites ruelles pentues agrémentés de fontaines à tout va !
    Le château aussi est bien beau !
    EN plus, j'ai aperçu Azia qui en a profité aussi ;-)
    Pour ce qui est du changement de votre cc, je comprends le petit pincement, surtout après 12 ans, que de souvenirs vous devez avoir, et c'est comme une 2ème maison donc forcément, changer ça secoue un peu ;-)
    Mais vous avez certainement fait un bon choix avec de une nouvelle configuration qui vous comblera aussi je n'en doute pas, et, on a hâte de voir ce nouveau joujou à 4 roues !!!
    A bientôt
    Cath

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour Jacqueline,
    A ton "Encore une fois, merci d'être là", j'ai envie de répondre "Merci à toi surtout de nous faire partager de si belles balades".
    Une fois de plus, je me suis régalée à vous suivre dans ces villages et petites villes que j'aime tout autant que toi.
    Toujours de belles photos. Merci

    RépondreSupprimer
  3. Belle sortie dont j'ai reconnu certains endroits parcourus et découvert d'autres, dont le château de Grignan que je ne connais que de nom.
    Je te souhaite autant de plaisir et de beaux voyages avec votre future maison à roulettes. Les souvenirs du premier resteront en toi, mais le livre du second reste à écrire !

    RépondreSupprimer
  4. Bonjour,
    Au début je me demandais un peu qui était ce "Pido" ... et j'ai compris ! J'espère que son remplaçant vous donnera autant de satisfactions et qu'il vous emmènera dans des endroits aussi sympas que tu partageras avec nous. Comme Brigitte(81), tu nous fais découvrir des villages sympas avec de jolies photos sans la foule mais avec ... un chat (souvent). Merci pour le partage, en attendant des nouvelles du nouveau "camion".

    RépondreSupprimer
  5. C'est l'une des balades des premières années de CC. Durant nos dernières vacances, nous avons voulu revoir grignan mais impossible de se garer. L'aire de service est mal fichue et je n'avais pas l'info pour le camping municipal.

    RépondreSupprimer
  6. Bonjour
    quel plaisir de se balader a travers ses beaux villages les photos sont superbes .!!

    RépondreSupprimer

VOUS POUVEZ LAISSER UN COMMENTAIRE ICI
MERCI.