LILLE - ROUBAIX mai 2019

12 mai 2019






LE NOOOORD  
  
LILLE - ROUBAIX 






 
Après une belle soirée avec nos enfants,  ce matin direction le Mont des Cats sur les communes de Berten, Godewaersvelde et Méteren, en Flandre française, dont le sommet le plus haut est à 127m, ce qui nous fait sourire comparé à nos montagnes de haute savoie. Ce col est réputé pour les courses de vélos et circuits de randonnés.
 
C'est journée sportive dans la campagne magnifiée par un soleil radieux
 
 
 
 


 
 
Parvis de l'Eglise St Bernard
 












 
 
 
Entrée de l'Abbaye qui ne se visite pas




Sur le chemin de randonnée
 





C'est presque la montagne !!
 
 









 
 
 
Chapelle dédié à Marie Consolation de la Peur
  doudous et autres offrandes
sont déposés
pour des dodos apaisés













 
 
Retour à l'Abbaye
après une 10aine de km
 






 
 
 
 
Nous remontons en voiture pour nous rendre à CASSEL, élu village préféré des français en 2018. C'est vrai, il a du charme et il est accueillant








 








Toiture insolite du Musée




 
 
 
La place centrale sur laquelle nous avons déjeuner
 





 
Accès au jardin





 
 
 
 
Vue sur la Plaine des Flandres



















 
 
 
Moulin de Cassel
 
 
 














On emprunte le chemin des remparts
pour faire le tour du village















































 
Un coup d'œil dans la collégiale Notre Dame
 







 
 
 

















A côté la Chapelle des Jésuites






 
 
 
 
 
 LILLE (59)
 
 

Le Week end terminé, tout le monde est au travail,  nous, nous avons une semaine pour apprivoiser Lille, c'est une ville très agréable, où il fait bon vivre et se balader, nous logeons près de la Mairie proche du cœur historique et du coup nous n'avons pas cette oppression que l'on peut ressentir dans un centre saturé par les voitures, et pourtant il y a du monde.
 
Nous arrivons  pendant les festivités Eldorado, la grande parade est passée mais il reste  les  expositions, spectacles et autres manifestations jusqu'en décembre.
 
"Eldorado comme un chantier pour encourager les initiatives individuelles ou collectives et les partager, expérimenter des lieux de vie et de rencontres. Eldorado est comme une quête d'un edéal à la porté de chacun" (site de la ville de Lille)
 
 
https://www.tourhebdo.com/tourismedegroupe/actualites/destinations/lille-un-eldorado-culturel-grace-a-lille-3000-516304.php


Cette année c'est le Mexique qui est à l'honneur c'est très coloré,  toute la ville et les commerces sont décorés pour l'évènement.
 
 
 
 
Rue Faidherbe
qui va de la gare Lille Flandres à l'Opéra
 
Sont exposés de part et d'autre de la rue les Alebrijes géants, des animaux fantastiques de 7 à 8m de haut, crées par des artistes mexicains
 
 
Ils sont fabuleux, les fantastiques, de Mexico, mi insectes, mi oiseaux en papier mâché et les réels comme le fennec et le chat qui viennent d'Oaxaca qui elles sont en bois.

 
 

 

















J'ai un faible pour celle-ci







  

















la grand place cœur de la ville














Le sonneur de cloche, il parait qu'à l'origine
il sonnait l'ouverture du marché










A l'Ilot Comtesse, exposition de cranes
toujours pour l'évènement Eldorado


MEXICRANEOS 
 
"Emblématiques de la culture mexicaine,  à l’occasion du célèbre « Dia de los Muertos ». Célébré le 2 novembre au Mexique, Fête des morts très festive mélange traditions aztèques et fêtes chrétiennes" (info : zoom sur Lille)
 
 








































Lydéric et Phinaert du sculpteur Carlo Sarrabezolles, les héros fondateurs de la ville de Lille
 


 




Aujourd'hui  objectif le Beffroi de l'Hôtel de Ville, nous ne seront pas très courageux et nous accèderons au sommet par l'ascenseur après avoir monté les 100 premières marches quand même. De la haut, la vue en 360° est époustouflante.


 

 
 
 
 
 


 

 

 


 

 

 


 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Porte de Paris à nos pieds
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

 
 
 
 
EURALILLE au fond, quartier d'affaire
 
 
 
 
 
Gare St Sauveur, où nous irons voir une exposition plus tard, c'est une ancienne gare de marchandise désaffectée et réhabilitée en salle pour des expositions
 
 
 
 
 
Les terrils tout au fond
 
 
 
 
 
une fois redescendu de notre promontoire, nous en profitons pour visiter l'Hôtel de Ville, nous n'avons droit qu'au rez-de-chaussée, les étages sont visibles les journées du patrimoine
 
 
 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
La décoration Art Déco est splendide
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
C'est immense
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Grande salle de réunion ou de spectacles
 
 
 
 
 
 Le Petit Quinquin
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Une surprise, les personnages du carnaval sont entreposés
pour notre plus grand plaisir,
 
 
 
 
 
 


 
 celui-ci doit faire 4 mètres
 




 
 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Oh il est tout déshabillé
 
 
 
 
 
 
Et lui il est puni ou il boude
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
En ressortant nous passons devant l'église St Sauveur
 
 
 

 
 
 
 
 
 
 
Bâtiments de l'Armée de Terre
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Mairie 
 
 
 
 
 



La Porte de Paris

Une des portes qui composait les anciens remparts de la ville
 
 


 


 


 


 



Ce matin nous prenons le métro pour nous rendre à ROUBAIX pour voir le Musée Piscine. C'est incontournable si on se trouve dans le coin.


La Gare

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 






A Roubaix aussi Eldorado est présent
 







Bâtie entre 1927 et 1932 selon les plans de l’architecte lillois Albert Baert elle est aujourd’hui inscrite au patrimoine du XXe siècle, cette piscine offrait à l’époque un service sportif et hygiénique de grande qualité, doté d’un fonctionnement social innovant. Elle a été construite comme un sanctuaire de l’hygiénisme en réponse aux difficultés de vie des populations ouvrières.










 
 
 
Dans le hall d'entrée
 








 
Aperçu de l'exposition
 
 


 
 

 
 
 Nous y sommes !
 
Que de beauté, que de lumière, c'est magique, féerique, nous sommes sous le charme de cet édifice merveilleux. Tout est harmonieux, riche en couleur mais non ostentatoire. Nous restons  à contempler chaque recoin une bonne partie de la matinée.
 
 
 




















































Le levé et le couché du soleil
 





























 
 
Au niveau piscine les douches individuelles
au premier étage, elles sont collectives











 
 
 








Les hommes portaient un slip de bain et
devaient mettre par dessus le slip de la piscine
 
 




 
 
C'est seyant !















 
 

 Au premier étage, une exposition d'échantillon de tissu avec les notes pour l'assemblage des couleurs, dédiée uniquement pour les écoles et les groupes de travail























 
La brasserie
 





Puis
 
 





dans cet espace, tout est authentique

bain homme 









bain femme
 





 






 

 



 


 
 
 
 
 
 
 
Le jardin qui servait autrefois pour la relaxation et le repos au soleil















 
LA DEBACLE de Silviane LEGER
Personnages tortueux en bronze
 
 






 
 
 
 
 
 
Elle est drôle cette statue


 
 
 
Nous entrons dans une autre aile du musée, ici encore beaucoup de tableaux et d'objets d'art à admirer
 
 










Toiles d'André Maire







 
 
Femme à la Chandora
Anna Quinquaud











Enfant à la Balle
Paul Cornet



 
 
 
 
 
Reconstitution de l'Atelier d'Henri Bouchard
 
Je vous laisse lire l'histoire











La grande planche en bois est un outil traditionnel de la sculpture, qui permet de plaquer la terre, sur ces épines de métal, que l’artiste va façonner pour réaliser son esquisse. "Personne n’en connaît un autre exemplaire  », au dire de Bruno Gaudichon, le conservateur de La Piscine.
C'es un véritable capharnaüm on se demande comment il faisait pour travailler.








 
 
C'est lui














 
 
 
 
 
outils de l'artiste



 
 
 
Préparation d'une œuvre













 
 
On avance dans une autre salle
 

Maternité debout
Enrico Campagnola
 















L'Homme au Pardessus
Jean Lambert Rucki





 
 





 
 
 
Visible depuis la boutique du Musée, les cuves qui servaient à chauffer l'eau de la piscine et des douches











 

En ressortant, nous poursuivons jusqu'à l'hôtel de ville
 
 
 





















Eglise St Martin en rénovation


















Nous remontons l'avenue J. Lebas pour reprendre le métro
 
























 
Après cette journée bien remplie, et 20 minutes de métro, nous sommes à nouveau chez nos enfants, que de choses à raconter pendant la soirée, le Musée Piscine restera la visite la plus marquante de notre séjour.


Le dernier jour, nous profitons encore du beau temps pour aller  nous promener à la Citadelle. C'est toujours agréable un coin de verdure


avant de faire le tour de la citadelle
on longe le canal
 
 
 














Caserne militaire, nous ne pouvons visiter


 
 
 
 
 
Nous empruntons la voie des combattants
bordée par un bras de la Deûle








 

Beaucoup d'habitants
 
 















 


























 
 
 
 
 
La maison du "cantonnier"
 
 
 
 



 
 
Ses outils









 
 
On arrive au point de départ






A nouveau le canal






























 
 
 
 
Le PETIT QUINQUIN rue Nationale
c'est une copie, l'original est dans le hall de la mairie



A savoir sur le Petit Quinquin :
 
 









 

 
 
C'est sur l'image du Petit Quinquin que nous quittons Lille et ses environs. Nous retrouvons notre camping car à Comines et préparons la route du retour.
 
 
Prochaine étape les mines