AMIENS



06 octobre 2019




AMIENS - 80
 
 
Pour BEAUVAIS, il nous faudra revenir, que d'eau ! … nous aurons quand même essayé l'aire de service au dessus de la ville rue Aldebert Bellier, elle est très bien, le centre n'est pas très loin en empruntant les escaliers. Dommage que la météo ne se soit pas améliorée, en regardant sur le site de la ville, nous aurions  certainement passé un bon moment.
 
 
Du coup, une fois les services fait, nous avalons les km qui nous séparent et nous arrivons à AMIENS. Après avoir fait une petite recherche pour nous garer, nous optons pour le parking à côté de l'allée du Bicêtre, étonnement vide pour être près du centre, ailleurs les voitures sont agglutinées sur les trottoirs et les places, il y a un monde fou, aujourd'hui c'est "vide grenier" et nous ne comprenons pas pourquoi cette place est délaissé, pas de barrière ni d'interdiction, allez savoir ?
 
Nous traversons l'avenue jusqu'à la cathédrale, quelques jolies façades mais rien d'exceptionnelle.
 
Passage oblige à l'office du tourisme pour le plan de la ville et les renseignements pour notre journée.

 
 
 
 




































L’horloge Dewailly

Du nom d’un ancien maire d’Amiens qui, en février 1892, lègue 25000 Fr à la Ville pour la construction d’une horloge qui allait rendre service aux Amiénois. En effet, le train vient de faire son apparition dans la ville et les habitants qui n'ont pas de montre, doivent connaitre l’heure afin de ne pas rater le train. La construction ne sera pas facile puisqu’il faudra attendre 4 ans avant de voir l’horloge en fonction.
 
Charles-Emile Riquier, exécute une colonne métallique dans un style rococo  pour supporter cette grande horloge.
Quelques années plus tard, le sculpteur Albert Roze ajoute à la colonne une statue en bronze évoquant une déesse du printemps portant un rameau de pommier.
Cette statue de femme quasiment nue provoquera un immense scandale. Tandis que les puritains s’offusquent, le peuple baptise la dame Marie Sans Chemise, les étudiants s'amusent à ajoute une chemise ou parfois des habits plus sexy !
 
 











Ces maisons placées aux extrémités des bâtiments sont des miraculées  de la guerre tout était détruit sur des centaines de mètres
 

la Maison de l'Architecte.






 




et la Maison du Pèlerin
 
 
 





en face sur la place Notre Dame,

La Cathédrale
 
 

Une dentelle de pierre,  c'est ainsi qu'est décrite la façade occidentale de la Cathédrale Notre-Dame par John Ruskin, auteur de La Bible d'Amiens.

La statuaire est exceptionnelle avec plus de 700 statues à contempler à l'extérieur. Chaque personnage, chaque chimère, a sa place et raconte une histoire.

 

C'est aussi la plus vaste cathédrale jamais construite avec 7700 m² de surface et 200 000 m³ de volume. Elle peut contenir 2 fois Notre-Dame de Paris (!)
 
 


 





















 
 
La Chair a Prêcher 






Histoire de saint Jacques le Majeur et du magicien Hermogène (daté après 1511).
Haut relief dans le transept sud.









 
 
Confessionnal richement décoré
 







La Rose des Vents du transept nord
et le triforium (XIVe siècle)
 












Autre Haut relief
 
Scènes de la vie de Saint Firmin (exécutée entre 1490 et 1530).
             monuments funéraires
 
 



















 
Le chœur et la grande gloire




















Les stalles somptueusement sculptées
 
 



 
 
Notre Dame de Pitié



















La statue de saint Sébastien
 
 







Tombeau de Pierre Sabatier, évêque d'Amiens
 
 
















L'Avant Cœur 



 
 
 
 
LE LABYRINTHE
 
 

Pour un parcours spirituel à l’image du pèlerinage de l’homme sur cette terre. Un parcours que l’on faisait à genoux… « afin qu’au nom de Jésus tout genou fléchisse au ciel, sur terre et aux enfers… »



 
 
La pierre centrale, quant  elle, porte les figures de l'évêque et des trois maitre d'œuvre, qui sont incrustés, en marbre blanc. Elle possède aussi une rose des vents qui indique les quatre points cardinaux. On peut remarquer que la cathédrale n'est pas parfaitement orientée Est-Ouest, mais possède quelques degrés d'inclinaison par rapport à cet axe.





































 
 
 
 
Quand le moderne côtoie l'ancien 






Nous changeons de quartier pour déambuler dans les ruelles de Saint Leu nommé petite Venise du Nord, traversé par les bras de la Somme, Autrefois, l'eau et les moulins apportaient l'énergie à l'activité des tisserands, teinturiers, tanneurs et meuniers.
C'est un lieu idéal pour se promener le long des canaux et profiter des cafés, restaurants et boutiques

































« L’homme sur sa bouée » constitue l’une des pièces d’un triptyque de statues toutes réalisées en 1993 dans le même tronc d’arbre par Stephan Balkenhol. Cet homme sur sa bouée (régulièrement habillé par les étudiants) regarde en effet ses deux autres compères, l’homme à la chemise rouge et la femme à la robe verte qui se trouvent sur les façades de la place du Don.



































 
 
Base Nautique











Sur les bords de la Somme
 























Un peu plus loin on peut louer des barques pour se promener sur les canaux,   en Juin  le marché sur l'eau se fait comme au 19è siècle.
 
Les hortillonnages d'Amiens sont un espace de 300 hectares d'anciens marais situés à l'est de la ville d'Amiens et sur les territoires des communes de Rivery, Camon et Longueau, aménagés pour créer des champs utilisables pour la culture maraîchère
 
 



















une fois la passerelle traversée, nous rejoignons le quartier St Leu et ses canaux
 



 
 
 
 








 
 
Nous contournons la cathédrale
pour retrouver l'avenue qui nous conduit au c.c












 
 
Le Beffroi
 

Au sous-sol se trouvent des cachots (une des fonctions du beffroi était de servir de prison communale) dans lesquels subsistent encore des graffitis de prisonniers.













 
 
 
 
Une fois dans le c.c, une question se pose,  nous restons pour la nuit ou pas, les voitures et fourgons partent les uns après les autres et verts 18h nous nous retrouvons seul sur la place. L'endroit nous parait bien calme  et nous décidons de ne pas bouger.
 
Nous avons pris la bonne décision hier soir, aucun dérangement pendant la nuit ni de bruit. Un passage à la boulangerie de l'autre côté du parc, et nous allons du côté de la mer.