RETOUR 8ème partie



AOUT 2018



 
 
SUR LE CHEMIN DU RETOUR
 
DIRECTION ANGOULEME
 
 
 
Pendant le trajet
 
 
 
 
 
Fin août approche à grand pas, nous commençons à rebrousser chemin en suivant  le tracé que nous avons préparé hier soir à La Rochelle, première étape à ANGOULEME.
 
 
 

 
 
 

 
Magéo trouve une place sur le parking du musée de la B.D au pied de la ville haute. Nous arrivons en plein festival du film francophone avec cette année un hommage au cinéma Haïtien, les passionnés sont plus dans les files d'attente des salles obscures que dans les rues, le temps, pas très beau se prête bien à ce genre de manifestation.
 
 
 
 
 
 
La ville haute au dessus des remparts
 

 
 
Avant d'aller faire notre tour, nous déjeunons pendant que quelques gouttes chantent sur le toit du c.c, cela ne va pas durer et nous pouvons sortir sans parapluie.
Notre première impression en arrivant n'est pas très enthousiaste, un peu gris et tristounet à notre goût, on se demande même si ça valait le coup de s'arrêter. Un peu plus tard, nous aurons un tout autre avis sur cette ville.
 
Nous empruntons la passerelle qui enjambe la Charente c'est déjà très agréable, à mis parcours nous croisons un drôle de personnage, une fois traversé, nous prenons le chemin des Remparts pour accéder à la ville  haute.
 
 
Ici le musée de la BD, j'irai faire un tour un peu plus tard, je ne suis pas très "fan" de ce genre de lecture mais il faut bien s'instruire de tout.
 

 















 
 
La Charente







Corto Maltese
grand marin qui regarde vers la mer

 
Héros d'un série de BD œuvre de Livio Benedetti
























 
 
Il y a foule pour les représentations










Nous voici sur le chemin qui longe les remparts
 
 























On arrive dans la ville haute












 
 
 Eglise St André







 
 
 
Nous arrivons au cœur de la ville haute
 

























































Construit sur l’ancien château des comtes d’Angoulême, il reste le donjon des Lusignan (XIIIe siècle) et la tour des Valois dite de Marguerite (XVe siècle) Monument Historique depuis février 2013













 
 
Nous sommes dans la cour intérieure















Partout de belles bâtisses

















 
 
 
HERGE










Il faut chercher sur les façades les fresques des dessinateurs, nous n'avons pas tout vu















































Un morceau des remparts















 
 
 
L'Hôtel de Ville sous un autre angle



















 
 
 
Le Théâtre










Statue Sadi Carnot place New-York 
du sculpteur  Raoul Verlet

Au sommet le buste de l'ancien président Sadi Carnot, à mi-hauteur, une Renommée ailes déployées dépose une palme et une branche d'olivier, au pied, une femme représente la France en deuil

































On arrive à la Cathédrale Saint Pierre
de style roman, classé monument historique
elle est énorme et la hauteur de la voûte est impressionnante
 

 

 
















Vitrail de Jean Michel Othoniel
 
Cette œuvre imposante mesure 6, 50 m de haut et 4 mètres de large. Elle est composée de  30 panneaux indépendants. Certains d’entre eux sont composés de plus de 500 pièces de verre. Au total, un puzzle10.000 pièces de verre  
 
 















 
 
 



























 
 
 
 
La Façade et ses sculptures du 12è siècle
 
 







































On prend une petite rue pour retourner au c.c, sans oublier d'acheter du pain pour le diner, et de regarder encore et encore ce qui nous entoure



















La descente se fait par un autre chemin sous les remparts
bien sympathique












 


Comme annoncé plus haut, je vais faire une visite au musée de la BD avant de préparer le repas pour ce soir. Bon n'étant pas spécialement intéressée, je me contente de regarder la boutique et les nombreux ouvrages exposés, quelques affiches d'anciennes couvertures retiennent mon attention,  je ressors les mains vides, je ne suis vraiment pas  réceptive à la BD. Seul TINTIN ne me laisse pas indifférente, j'aurai bien aimé un souvenir mais rien de bien original n'était proposé, les quelques reproductions et objets en plastiques n'étaient pas très beaux.
 
C'est une ville pleine de riches monuments, malgré le festival, pas trop de monde dans les rues. Une bien agréable journée au milieu des pierres et des personnages de BD malgré le soleil qui s'est montré assez timide au cours de la journée.

Nous restons pour la nuit sur le parking, aucun panneau d'interdiction aux alentours. Notre voisin est là depuis 3 jours, un autre se joindra à nous un peu plus tard.
On ne peut trouver plus calme. l'endroit n'est pas très fréquenté le soir sauf par quelques adeptes de footing qui font le tour du stade.

Bonne nuit.
 


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

VOUS POUVEZ LAISSER UN COMMENTAIRE ICI
MERCI.